Chercheurs étudiants
 

Charlotte Coutu


Étudiante à la maîtrise en études littéraires
Université du Québec à Montréal
Sous la direction de Daniel Chartier.
charlotte.coutu@gmail.com

Titre du mémoire: «Une littérature de l'hétérogène: l'ironie et le silence comme déchirure dans les nouvelles de Rosa Liksom»

Les nouvelles des recueils Creux de l'oubli (1992 [1986]), Noirs paradis (1990 [1989]) et Bamalama (1995 [1993]) se distinguent par un important décalage entre le ton de la narration et le contenu des situations décrites. Alors qu'elles laissent entendre les voix d'individus en marge, la déviance s'exprime sur le ton de la banalité et la violence s'inscrit dans la quotidienneté. Les textes mettent alors en jeu une parole de l'hétérogène en même temps qu'elles dévoilent le cadre d'une société qui tend à homogénéiser l'image qu'elle donne d'elle-même. Ce décalage produit une rupture, ou plutôt une déchirure, au sens où j'envisage les nouvelles par l'image fragmentaire qu'elles présentent d'une réalité qui reste habituellement dans l'ombre. Me référant aux notions de déchirure, d'ouverture et de négatif, développées par Georges Didi-Huberman dans l'essai Devant l'image, je m'intéresse aux tensions entre silence et ironie alors que la lecture des nouvelles semble en dévoiler davantage sur le lecteur et sur la société dans laquelle il vit que sur les protagonistes desquels il est question. Dès lors, ces images fragmentées, tordues, deviennent un miroir que tend l'auteure à son lectorat.

Communications

«The Heterogeneity of the North: Critical Discourse and Utopia in Rosa Liksom's Dark Paradise», NorLit 2017: Nordic Utopias and Dystopias, colloque organisé par l'Université de Turku et Åbo Akademi Universitet, juin 2017, Turku, Finlande.

«Le lieu du corps dans les nouvelles de Rosa Liksom», Désir, érotisme et cultures corporelles en Europe du Nord, journées d'étude organisées par l'Université de Strasbourg, l'Université de Lille et Cercle nordique, mars 2017, Strasbourg, France.

Mai 2016 : «Femmes violentes et transgression de genre dans les nouvelles de l'auteure finlandaise Rosa Liksom», Femmes ingouvernables : (re)penser l'irrévérence féminine dans l'imaginaire populaire contemporain, colloque organisé par l'Université du Québec à Montréal en collaboration avec Figura : centre de recherche sur le texte et l'imaginaire, mai 2016, Montréal, Québec.

«Créer Niagara Falls : discours touristiques, évaluation de l'expérience individuelle et cinéma hollywoodien pour penser le lieu», colloque étudiant organisé dans le cadre du séminaire L'idée du lieu donné par Daniel Chartier, Université du Québec à Montréal, avril 2016, Montréal, Québec.

«Huis clos dans l'immensité sibérienne: les espaces frontières dans Compartiment n°6 de Rosa Liksom», journées d'étude organisées dans le cadre du séminaire Pratiques sémiotiques de l'espace donné par Rachel Bouvet, Université du Québec à Montréal, décembre 2015, Montréal, Québec.

«Dire le mutisme : la parole dans les nouvelles de Rosa Liksom», Deuxième table ronde internationale de la recherche sur l'imaginaire du Nord, de l'hiver et de l'Arctique, organisée par la Chaire de recherche sur l'imaginaire du Nord, de l'hiver et de l'Arctique en collaboration avec l'Université Paris-Sorbonne et avec le soutien du Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises, Université du Québec à Montréal, octobre 2015, Montréal, Québec.